Gravity : On a retrouvé Aningaaq !

Dans Gravity – oui, vous savez, ce phénomène cinématographique d’une beauté sidérante au scénario qui tient sur une feuille de PQ et qui a pourtant attiré 3 millions de spectateurs dans les salles. Dont moi. Deux fois. Dans Gravity, donc, le Dr Ryan Stone, paumée dans l’espace, se retrouve à lancer des appels de détresse, au bout du rouleau. S’engage un dialogue de sourds entre Stone et un personnage qu’elle nomme Aningaaq, qui ne parle pas un mot d’anglais. La voix d’Aningaaq devant être le dernier son que Stone aurait entendu.

Eh bien figurez-vous que le fils d’Alfonso Cuaron – le réalisateur, pour celui qui n’entend toujours pas, au fond de la salle ! – a réalisé un court métrage qui adopte le point de vue d’Aningaaq, lorsqu’il reçoit l’appel de Stone. Pour un budget de 100 000 $, et tourné au Groenland, Aningaaq n’apporte rien au film, mais pourrait changer l’histoire des Oscars, puisque d’après le Hollywood Reporter, il pourrait être envisagé pour concourir dans la catégorie « meilleur court métrage », ce qui serait le premier « spin-off » de film à participer à la course à la statuette.

 

Via : The Hollywood Reporter

Publicités

Une réflexion sur “Gravity : On a retrouvé Aningaaq !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s